vendredi 19 juillet 2019

Un voyage dans le Japon médiéval


Après une pause pour cause de chers enfants accaparants, me revoici pour parler, comme promis, « manfra », donc de manga à la française !

L’œuvre que je vais vous présenter se nomme Katana of Gion, et compte 3 tomes. Le scénario est écrit par la française Cécile Khalifa et les illustrations sont le travail de l’indonésien Bob Raigen.
La saga n’a été distribuée qu’en français, que ce soit sur le net ou en version papier.

Actuellement, en attendant une réédition papier de l’intégrale, les deux premiers tomes, ainsi que quelques illustrations couleurs, sont disponibles gratuitement sur Mangadraft :
- Tome 2






Akirako, héritière de la famille Saionji, est une jeune samouraï. A ses 15 ans, elle se voit remettre le katana familial, un objet maudit qui pousse celle qui le possède à mettre fin à ses jours après une descente dans la folie.
L’arrière-grand-mère de notre héroïne, Kazusa avait offert le katana en cadeau à son ami, Yoshimi, épouse du Shogun. Cependant, celui-ci  était infidèle à sa femme, et celle-ci ne le supportant plus, finit par mettre fin à ses jours avec la lame.
Le Shogun maudit alors la famille Saionji, contrainte de garder ce katana sous peine d’être tous exterminé.
La malédiction commença par toucher Kazusa qui finit par tuer sa propre sœur avant de suicider. L’enfant de la sœur défunte, Kiwako pris la succession, elle sombra aussi dans la folie avant de se donner la mort. La fille qu’elle avait adoptée reçut le funeste héritage et l’histoire se répéta.

Nouvelle détentrice de l’objet malfaisant, Akirako est bien décidée à lutter contre la malédiction et à réussir à la briser.
Entourée de geishas qu’elle protège, dont Chinatsu, elle va tenter de résister à l’appel du sang.



Il faut dire ce qui est, l’histoire est bien ficelée, la malédiction se manifeste de façon subtile. Le dessin est aussi très bon, les personnages sont bien détaillés.
Bref, une bonne lecture qui sort des sentiers habituels et combat les clichés sur les geishas !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous avez une remarque à faire, n'hésitez pas ^_-